En tant qu’abonné au Vif/L’Express, vous avez accès à

Vue web

Exceptionnelles par leur ampleur, les inondations de ce mois de juillet rappellent la nécessité de rebâtir un cadre de vie composant avec les aléas climatiques, plus fréquents et extrêmes à l'avenir. Quand les éléments se déchaînent, point de solution miracle. Mais des clés pour en réduire le bilan humain et matériel.

À LA UNE

Combien? Deux semaines après les inondations, la question est sur toutes les lèvres. Celles des citoyens sinistrés, qui craignent le verdict des assurances. Celles des pouvoirs publics, qui redoutent la facture des dégâts. Car celle-ci sera forcément colossale: aucune catastrophe naturelle n'avait, jusqu'à présent, autant détruit.

À LA UNE

L'énorme élan de solidarité en faveur de ceux qui ont tout perdu est-il surprenant dans un contexte propice au repli? Non, répond Bernard Rimé, professeur émérite de psychologie sociale à l'UCLouvain. Mais ce mouvement ne s'inscrira pas dans la durée.

À LA UNE

Après les inondations catastrophiques des affluents du Rhin qui ont fait plus de 180 morts, la question climatique s'invite dans la campagne électorale des législatives du 26 septembre prochain. La candidate écologiste à la chancellerie, Annalena Baerbock, peut espérer capitaliser sur son expertise, ce qui n'est pas le cas de son rival social-démocrate, et encore moins du candidat démocrate-chrétien.

À LA UNE

Les inondations qui ont dévasté de manière inédite la Belgique ont ravivé l'attention sur la lutte contre le réchauffement climatique. Dans son dernier livre La Chauve-souris et le capital, le militant suédois Andreas Malm, maître de conférences en géographie humaine à l'université de Lund, poursuit sa réflexion sur les moyens à y consacrer, à l'aune du mouvement Black Lives Matter et de l'impact de la crise sanitaire. Ecologie ou barbarie? Tel est selon lui le dilemme. Mais les moyens qu'il prône, parce qu'ils tolèrent une certaine violence, posent aussi question.

LE GRAND ENTRETIEN

Les Jeux olympiques de l'été 1964 lavent l'affront, pour l'ensemble du peuple nippon, d'une guerre perdue. Ceux de 2021 questionnent un statut d'hyperpuissance économique menacée de vieillissement. Avec le sport comme baromètre d'émancipation.

TOKYO 1964-2021

Le judo masculin est intronisé pour la première fois discipline olympique en 1964. A Tokyo. Pour le surf, le baptême officiel s'inscrit à l'édition 2021. A Tokyo. Un lien entre deux époques, deux habitudes strictement, "ethniquement", dissemblables. Reflets du Japon d'aujourd'hui.

TOKYO 1964-2021

Les travailleuses d'une usine de textile nippone, médaillées d'or de volley aux Jeux de 1964, façonnent une histoire unique et fascinante. Elles reviennent sur un succès plein de symboles pour la société japonaise: acquis face aux Soviétiques, forgé par un travail forcené et réalisé par des femmes.

TOKYO 1964-2021

Un an après l'explosion dévastatrice du port de Beyrouth, le pays souffre toujours de la pire crise socio-économique de son histoire. Une situation qui n'est pas sans répercussions sociales: les tentatives de suicide ont augmenté. Dans cette société où le phénomène reste encore tabou, une association, Embrace, vient en aide aux personnes en détresse psychologique. Fameux défi.

MONDE

Les élections législatives du 26 septembre prochain scelleront la fin de seize années de pouvoir de la chancelière. Le Vif revient pendant tout l'été sur les lieux où la politique d'Angela Merkel a rencontré l'histoire. Ils disent de quelle façon l'Allemagne a changé. Cette semaine, rendez-vous à l'extrémité du Kurfürstendamm, la principale artère commerçante de Berlin-Ouest, théâtre en 2016 de l'attentat islamiste le plus meurtrier qu'ait connu le pays. Les dirigeants ont-ils tiré les enseignements des dysfonctionnements qui l'ont permis?

MONDE

Covid-compatibles et à l'épreuve des intempéries, les spectacles son et lumière en plein air de Tour des sites se déploient cet été à travers la Wallonie, pour mettre en avant certaines perles de son patrimoine.

CULTURE

Avec une infinie cruauté et une tension sourde, l' Américain David Vann signe Komodo, une tragédie familiale acide et amère.

CULURE

Une fois par mois, l'écrivaine belge sort de sa bibliothèque un livre qui éclaire notre époque.

CULTURE