Le Vif/L'Express no. 21 | 21 mai 2020

Vue web

Le risque de voir repartir l'épidémie est réel. Mais serons-nous confrontés à une deuxième vague, voire plusieurs, de contamination ? La question divise. Economiquement parlant, par contre, la vague des restructurations et faillites commence à déferler.

EN COUVERTURE

Le risque de voir repartir l'épidémie est bien réel. Pour l'éviter, il faudra s'astreindre à une forte discipline collective et, selon des experts, augmenter encore l'efficacité du dispositif de déconfinement.

EN COUVERTURE

La maladie et même la mort sont leur quotidien parce qu'ils ont choisi comme métier de guérir. Mais rien ne pouvait les préparer au tsunami qu'ils ont subi. Et qu'ils craignent d'affronter à nouveau, si la population jette les masques aux orties. A l'adrénaline du combat a succédé un désenchantement, teinté de quelques touches de colère contre les "inconscients" et le monde politique.

EN COUVERTURE

Elle était redoutée, la première annonce de restructurations dues au Covid-19 n'a pas manqué. Brussels Airlines a ouvert le bal d'une récession économique dont nul ne connaît la réelle ampleur, mais qui sera inévitable. Notamment dans les secteurs du transport, de l'événementiel, de l'Horeca et du commerce non alimentaire.

EN COUVERTURE

Puisque nous devons vivre masqués, autant en mesurer les conséquences. Sociologue spécialiste de la représentation du corps humain, David Le Breton redoute un accroissement de la fragmentation sociale.

EN COUVERTURE

L'écrivain français achève avec La Fabrique de la terreur son triptyque géopolitique et historique sur le djihadisme en remontant aux racines du mal, dans l'Algérie des années 1990, pour aboutir aux attentats parisiens de novembre 2015. Selon lui, le risque, pour les Européens, est un dysfonctionnement de la démocratie.

L'ENTRETIEN

Bien sûr que c'était attendu. Mais comme ces malheurs que l'on pressent tout en espérant, jusqu'au bout, pouvoir y échapper. Rien n'y fait, pourtant. En ce dimanche électoral, les partis communautaires cartonnent.

LES COULISSES DE L'HISTOIRE

LES INDISCRETS

En cavale depuis 1994, le Rwandais Félicien Kabuga, 84 ans, considéré comme un des cerveaux du génocide des Tutsis, a finalement été interpellé dans la banlieue parisienne où il se cachait sous une fausse identité.

LES INDISCRETS

Les chaufferettes en terrasse sont une aberration écologique et économique mais elles peuvent présenter un atout pour les restaurateurs et cafetiers, dont l'activité est, de surcroît, fort impactée par la pandémie de coronavirus.

LES INDISCRETS

Depuis treize ans, la loi l'y contraint. En 2017, des experts mandatés par la Chambre le lui ont recommandé. En mars dernier encore, l'ONU lui a rappelé ses obligations internationales. En vain.

LES INDISCRETS

Les personnes dont le numéro de maison comporte une lettre ne sont toujours pas assurées de recevoir toute leur correspondance officielle. Et ce, à cause d'un problème technique.

LES INDISCRETS

Conner Rousseau et Paul Magnette veulent profiter de la crise pour faire passer leurs aspirations socio-économiques, peut-être à la base d'un futur gouvernement fédéral. Avec ou sans la N-VA de Bart De Wever ? On verra plus tard...

BELGIQUE

Au-delà du besoin urgent de trésorerie, la restructuration de Brussels Airlines anticipe une diminution soudaine mais durable de la demande, dans un secteur jusqu'ici porté par une croissance linéaire. Dans le ciel de demain: moins d'acteurs, mais une concurrence toujours féroce.

ÉCONOMIE

Il ne manquerait plus que ça. Déjà pas de vraie fiesta à la Costa Blanca pour cause de corona et en prime les plans B du vacancier confiné au Plat Pays peut-être compromis. Mieux vaut ne pas trop vite rêver à se prélasser au bord de la piscine en plastique ou tuer le temps à arroser son gazon et astiquer la voiture. Car il se pourrait bien que l'eau vienne à manquer en Flandre.

ET LA FLANDRE DANS TOUT ÇA ?

En cette période inédite de crise du coronavirus, Le Vif/L'Express s'est associé à l'UCLouvain pour un partenariat exceptionnel. Posez toutes vos questions à ses professeurs et chercheurs, ils vous répondent sur levif.be/expertsUCLouvain. La page, dont voici quelques extraits, est actualisée en permanence.

CORONAVIRUS

A Sarajevo, les stigmates du conflit sont omniprésents. A travers l'artiste féministe Adela Ju?i?, portrait intime d'une génération marquée par la guerre et la mort, nostalgique d'un passé qu'elle n'a pas connu.

REGARDS

Le gouvernement d'union Netanyahou-Gantz est enfin sur les rails. Après l'urgence sanitaire et économique, il prévoit d'annexer des pans de la Cisjordanie. Une perspective aux dommages incalculables.

MONDE

Ce territoire yéménite à 350 kilomètres des côtes, qui fut longtemps un sanctuaire, est rattrapé par "le conflit dans la guerre" qui oppose les forces gouvernementales aux rebelles du Conseil de transition du Sud. Les premières sont soutenues par la Turquie, les seconds par les Emirats arabes unis.

MONDE

À tâtons. Dans le champ culturel, ce sont sans nul doute eux qui ont été frappés en plein coeur, dans leur condition d'existence: depuis le vendredi 13 mars à minuit, les arts de la scène, qui reposent sur la rencontre directe entre artistes et spectateurs, ensemble et proches les uns des autres, sont à l'arrêt, en attente de directives officielles.

CULTURE

Michel Piccoli aura marqué le meilleur cinéma européen d'une empreinte fascinante, de Godard à Buñuel en passant par Melville, Chabrol, Sautet, Demy, Ferreri et Carax.

CULTURE

Révolution culturelle au pays de Mao : un procès pour plagiat s'est ouvert fin avril dernier. Il oppose l'artiste belge Christian Silvain à Ye Yongqing, une pointure de l'art contemporain chinois. Retour sur une affaire abracadabrante.

CULTURE

Histoire belge internationale, la saga zazou des bruxellois d'Aksak Maboul trouve dans Figures, nouveau double album gonflé, une pop carnivore et des fulgurances fleuries.

CULTURE

Patricia Hespel tricote joliment une intrigue tellement déroutante qu'on ne peut rien en dévoiler.

CULTURE

Naissance du nouveau "district créatif liégeois" sur les cendres de la Grand Poste, empreinte de plus en plus marquée dans l'espace et la conquête spatiale, nouvelle piscine et rajeunissement des bassins municipaux, redynamisation du centre-ville et vie nocturne plus branchée... La métropole mosane martèle sa profession de foi tournée vers l'avenir. Autant de nouveautés qui prendront leur envol une fois refermée la douloureuse parenthèse du Covid-19.

LIÈGE

Liège vibre au rythme d'un tempérament festif qui n'est plus à prouver. Mais il peut s'avérer éprouvant pour ses habitants, la redynamisation du centre-ville ayant parfois des airs de gueule de bois pour certains. Voyage au bout de la nuit, mené avant le confinement... mais qui pourrait très vite retrouver le même visage.

LIÈGE

Ouverte en grande pompe en janvier dernier, la piscine Jonfosse marque une aire et une ère nouvelles pour les baigneurs liégeois. C'est que depuis la fermeture des bains publics de la Sauvenière, vingt ans plus tôt, nombre d'entre eux restaient le bec dans l'eau.

LIÈGE

La récente décision du gouvernement wallon de racheter les 320 hectares du site liégeois d'Arcelor-Mittal s'inscrit dans la volonté de la Cité ardente de réhabiliter ses nombreuses friches industrielles.

LIÈGE

Société familiale française spécialisée dans les produits de beauté et les parfums haut de gamme, Sisley affronte la crise du coronavirus dans un esprit de solidarité. Avec le personnel soignant mais aussi ses collaborateurs, ses fournisseurs et son environnement économique. Son PDG Philippe d'Ornano a le regard tourné vers un autre futur possible.

POSITIF