Tout le monde n'a pas besoin d'être vacciné contre la grippe. Ce vaccin est recommandé aux personnes âgées, femmes enceintes, soignants et groupes vulnérables tels que les personnes souffrant d'affections chroniques (maladies cardiaques et pulmonaires, diabète, maladies hépati...

Tout le monde n'a pas besoin d'être vacciné contre la grippe. Ce vaccin est recommandé aux personnes âgées, femmes enceintes, soignants et groupes vulnérables tels que les personnes souffrant d'affections chroniques (maladies cardiaques et pulmonaires, diabète, maladies hépatiques et rénales, maladies musculaires, etc.). Les enfants atteints de maladies chroniques font partie de cette dernière catégorie. Motivés par la limitation du nombre de vaccins contre la grippe depuis la crise du coronavirus, des chercheurs néerlandais ont étudié dans quelle mesure la vaccination contre la grippe était utile pour certains groupes à risque, parmi lesquels ces enfants. Ils ont analysé les dossiers médicaux électroniques, entre 2004 et 2015, d'enfants de 6 mois à 18 ans, candidats à la vaccination contre la grippe en raison d'une affection chronique. Ils ont vérifié chez près de 12.000 enfants si ceux qui avaient été vaccinés allaient moins souvent chez le médecin pour des affections des voies respiratoires par rapport aux autres. Ils n'ont trouvé aucune différence. Le vaccin contre la grippe n'est donc pas déterminant dans la fréquence d'infections des voies respiratoires chez les enfants atteints d'une affection chronique.