" Un avion de 200 places en plein coeur de la pyramide " : c'est ainsi que Mehdi Tayoubi, l'un des patrons du projet égypto-nippo-franco-canadien ScanPyram...

" Un avion de 200 places en plein coeur de la pyramide " : c'est ainsi que Mehdi Tayoubi, l'un des patrons du projet égypto-nippo-franco-canadien ScanPyramids, décrit la découverte d'une chambre immense dissimulée derrière les épais murs de Kheops, l'une des sept merveilles du monde antique, qui règne depuis quatre mille cinq cents ans sur le plateau de Gizeh, en Egypte. C'est en la bombardant de particules cosmiques, les muons, que les chercheurs ont découvert " the big void " (le grand vide), comme ils ont baptisé cette salle d'au moins 30 mètres de long. Sans répondre à ces deux questions : que contient-elle et à quoi servait-elle ? On le saura, peut-être, quand les microrobots auxquels réfléchit désormais l'équipe de ScanPyramids y auront fait leur entrée. S. P.