Cinq ans plus tard, le mystère demeure : qui a saboté la turbine à vapeur de Doel 4, le 5 août 20...

Cinq ans plus tard, le mystère demeure : qui a saboté la turbine à vapeur de Doel 4, le 5 août 2014 ? Une question à laquelle personne n'a encore trouvé de réponse. Pourtant, ce sabotage avait entraîné le démantèlement complet de la turbine de 1 500 tonnes et coûté la bagatelle de 30 millions d'euros. En outre, l'arrêt de la centrale avait fait perdre plus de 100 millions d'euros à son propriétaire, Engie Electrabel. Etat des lieux.