Les tenants du grand complot peuvent la mettre en sourdine. En quelques jours, leur thèse réduisant " les médias " au rang d'infâmes complices d'un sombre pouvoir politico-financier mondial, pour tout cacher, pour tout travestir, pour nous tromper et nous manipuler en toute impunité, cette thèse, insensée mais persistante, s'est effondrée. Avec les Panama Papers et le gigantesque système de fraude fiscale, sans frontières et impliquant des personnalités et des sociétés de tous les secteurs (commerce, spectacle, sport, politique, alimentation, banques, tourisme...). Et avec la démission de Joëlle Milquet, personnage clé de la scène publique belge depuis vingt-cinq ans, inculpée pour " prise illégale d'intérêts " lors de la campagne électorale du printemps 2014.
...