Face à la " virulence des posts " et à l'" appel à manifester ", le théâtre Le Public de Saint-Josse, à Bruxelles, a fini par annuler la soirée caritative du 14 octobre au profit des enfants d'Alep ( Le Vif/L...

Face à la " virulence des posts " et à l'" appel à manifester ", le théâtre Le Public de Saint-Josse, à Bruxelles, a fini par annuler la soirée caritative du 14 octobre au profit des enfants d'Alep ( Le Vif/L'Express du 26 septembre dernier). Des militants opposés au régime de Bachar al-Assad lui reprochaient de programmer une cantatrice belgo-syrienne, Soumaya Hallak (photo), accusée d'avoir chanté à Damas en présence d'officiels, et de ne pas se soucier de la traçabilité des fonds récoltés. Dans son communiqué, le théâtre nie avoir voulu organiser une soirée pour légitimer le pouvoir syrien. " Cet amalgame nous a paru infondé au point que, dans un esprit d'apaisement, nous avions décidé de transformer la soirée caritative en une soirée littéraire et musicale et d'y adjoindre un débat. " Pas encore suffisant pour les détracteurs. Mais Le Public ne capitule pas : " Nous décidons de reporter dans le courant du mois de janvier l'événement artistique, la rencontre et le débat sur le sujet. " Le temps de retrouver la sérénité.