En raison de contraintes budgétaires, les écoles techniques doivent encore trop souvent se contenter de programmes de formation datés et d'équipements dépassés. Les étudiants diplômés sont le plus souvent insuffisamment préparés pour le métier qui les attend. Les formations techniques sont souvent reléguées au second rang et ne sont pas toujours très populaires auprès des jeunes. Le secteur automobile souffre vraiment d'un manque de mécaniciens correctement formés.
...

En raison de contraintes budgétaires, les écoles techniques doivent encore trop souvent se contenter de programmes de formation datés et d'équipements dépassés. Les étudiants diplômés sont le plus souvent insuffisamment préparés pour le métier qui les attend. Les formations techniques sont souvent reléguées au second rang et ne sont pas toujours très populaires auprès des jeunes. Le secteur automobile souffre vraiment d'un manque de mécaniciens correctement formés. La fédération de l'automobile, la Febiac, promeut et soutient l'enseignement technique automobile, et bénéficie à cette fin du support de diverses marques comme Suzuki. Dans le cadre du projet " Pimp my Jimny ", le constructeur japonais a mis à la disposition de quatre écoles, dont le projet a été retenu, quatre Suzuki Jimny. En relation avec la formation technique automobile, chacun de ces quatre projets était original, créatif et pertinent sur le plan sociétal. Les étudiants du Campus Het Spoor à Mol se sont attelés à la construction d'un véhicule d'assistance (incendie) rapide pour les Cadets de l'air de Weelde. L'équipe enseignante de cette école possède l'expérience de la technologie 4x4. Le Scheppersinstituut de Wetteren a créé pour sa part un simulateur de conduite qui confronte le jeune à la sensation de la conduite sous influence de l'alcool. Située à Gand, l'école KTA MoBi propose quant à elle de conduire les enfants gravement malades jusqu'à l'hôpital dans un Jimny transformé en taxi-brousse. L'association Cliniclowns Belgique utilisera également ce Jimny transformé. L'institut Don Bosco de Hoboken, quant à lui, a relevé un sacré défi qui consistait à transformer un Jimny en véhicule amphibie pouvant être utilisé en cas d'inondation. " Nous avons livré les Jimny juste avant Noël aux quatre écoles lauréates ", explique le porte-parole de Suzuki, Bart Hendrickx. " Les étudiants et enseignants avaient jusqu'à mi-mai pour réaliser leur projet. L'enthousiasme était vraiment énorme et la motivation encore plus grande. Afin de récompenser leur créativité, leur ardeur et leur engagement sociétal, les quatre équipes gagnantes pourront participer avec leur Jimny transformé - aux frais de Suzuki - au Scotland Rally qui se déroulera du 4 au 11 août. Ensuite, ces véhicules transformés seront effectivement affectés à la mission pour laquelle ils ont été conçus. " La commercialisation du nouveau Suzuki Jimny est temporairement arrêtée. " Nous sommes victimes de notre propre succès ", confirme Bart Hendrickx. " La demande est beaucoup plus grande que la capacité de production de notre usine au Japon. Les délais de livraison avaient été reportés jusqu'à mars 2020. En raison de l'entrée en vigueur de nouvelles normes CO2 en Europe, dès 2021, qui auront un impact sur les spécifications techniques et le prix de nos modèles à partir de cette date, nous avons décidé d'interrompre temporairement la commercialisation du Jimny. Les voitures déjà commandées seront livrées comme le prévoit le bon de commande à la date fixée. Nous ne laissons pas tomber nos clients. "