Il avait 15 ans lorsque son père a été licencié de l'administration communale de Mouscron et s'est, ensuite, suicidé. Aujourd'hui, il en a 18. Sans doute sa vengeance a-t-elle mûri lentement, jusqu'à ce soir du 11 septembre, où il a égorgé le bourgmestre de Mouscr...

Il avait 15 ans lorsque son père a été licencié de l'administration communale de Mouscron et s'est, ensuite, suicidé. Aujourd'hui, il en a 18. Sans doute sa vengeance a-t-elle mûri lentement, jusqu'à ce soir du 11 septembre, où il a égorgé le bourgmestre de Mouscron, Alfred Gadenne. " Pourquoi n'avez-vous pas défendu mon père ? " aurait lâché Nathan Duponcheel au mayeur, avant de le frapper à la gorge avec son cutter. Les faits se sont passés dans le cimetière du village de Luingne, à quelques mètres de la tombe du père du jeune homme. Nathan Duponcheel, qui a lui-même appelé les secours après son geste, est défendu par l'avocat tournaisien Jean-Philippe Rivière. En aveux, il a été inculpé d'assassinat. Le bourgmestre CDH Alfred Gadenne, 71 ans, avait pris l'habitude d'ouvrir et de fermer chaque matin et chaque soir les grilles du cimetière. Cet homme populaire avait succédé à Jean-Pierre Detremmerie, qui s'est donné la mort le 21 février 2016, peu avant l'ouverture de son procès. Au début de 2014, le CDH de Mouscron avait aussi été frappé par la mort du député-échevin Damien Yzerbyt, emporté par la maladie. Ce dernier était le successeur désigné d'Alfred Gadenne. C'est désormaisBrigitte Aubert, également CDH, qui dirige la ville de Mouscron. Il s'agit de la première femme à la tête de la cité des Hurlus.