Emporté par un cancer à 64 ans, alors qu'on le pensait inoxydable tant il irradiait par son dynamisme, le Belge Eric de Lamotte laissera son empreinte dans ce Kivu (est du Congo) qui lui était si cher et où il se tr...

Emporté par un cancer à 64 ans, alors qu'on le pensait inoxydable tant il irradiait par son dynamisme, le Belge Eric de Lamotte laissera son empreinte dans ce Kivu (est du Congo) qui lui était si cher et où il se trouvait encore en février dernier pour le festival musical Amani qu'il avait lancé à Goma en 2013. " C'est un vaillant qui nous a quittés, un pilier serviable et d'une profonde humanité qui aimait tendrement la ville de Goma et ses habitants et qui a toujours été là pour soutenir les jeunes et leurs projets ", écrivent les membres du foyer culturel local. " Papa Eric " s'était pris d'affection pour cette grande ville alors qu'il dirigeait l'antenne d'une banque congolaise au début des années 1990. Entre-temps, il a fondé l'agence de voyages Kivu Travel, lancé une entreprise de microcrédits et participé au lancement de l'ONG Comequi au profit des caféiculteurs locaux. En 2017, il avait été le grand manitou de Bike for Comequi, une formidable épopée cycliste et solidaire sur les bords du lac Kivu, à laquelle une centaine de Belges avaient participé.