La discipline s'appelle l'ultra-endurance. Elle englobe les compétitions exigeant une activité physique d'endurance de plus de quatre heures. Pour la course à pied, cela signifie plus de cent kilomètres. Et l'épreuve reine est la Big Dog's Backyar...

La discipline s'appelle l'ultra-endurance. Elle englobe les compétitions exigeant une activité physique d'endurance de plus de quatre heures. Pour la course à pied, cela signifie plus de cent kilomètres. Et l'épreuve reine est la Big Dog's Backyard Ultra, disputée chaque année à l'automne, dans le Tennessee, aux Etats-Unis: tous les participants doivent boucler un circuit de 6,704 kilomètres en moins d'une heure, avec un nouveau départ chaque heure ; celui qui n'y parvient pas est éliminé, jusqu'à ce qu'il n'en reste plus qu'un. Le vainqueur est The last man standing, le dernier homme debout, comme le dernier couple de danseurs dans On achève bien les chevaux. Cette année, la pandémie imposait que la course soit organisée dans chacun des 21 pays participants, en même temps. Et c'est la Belgique qui a triomphé, avec Karel Sabbe. Ce dentiste gantois de 31 ans a bouclé 75 tours du tracé créé sur la base militaire de Tielen, en province d'Anvers. Soit sept tours de mieux que le précédent record, détenu par le Suédois Johan Steene, depuis 2018. Soit surtout 503 kilomètres sans s'arrêter! En 75 heures. Un peu plus de trois jours et trois nuits. Jamais personne n'avait couru si longtemps sans s'accorder la moindre pause.