Le Stadsmuseum de Gand (Stam) a la bonne idée de dévoiler au public une collection qui n'était, jusqu'ici, réservée qu'aux recrues de la police gantoise. En effet, depuis le début des années 1930, la police judiciaire de Gand, alors balbutiante, a rassemblé nombre d'objets, documents, photos, coupures de presse illustrant des affaires criminelles résolues, en un " musée du crime " destiné aux apprentis enquêteurs. Cette étrange collection, enrichie au fil des années, a déménagé à plusieurs reprises.
...