Près d'un Flamand sur deux ne se montre pas partisan d'une extension du congé de paternité de ...

Près d'un Flamand sur deux ne se montre pas partisan d'une extension du congé de paternité de dix à vingt jours. C'est ce qui ressort d'une enquête réalisée par l'université de Gand. Le congé payé de naissance, de dix jours depuis le début de cette année, qui sera porté à vingt jours à partir de 2023, ne décroche qu'une courte majorité (54%) et c'est surtout grâce aux femmes, nettement plus favorables à cette mesure visant à une meilleure égalité entre les genres.