Il y a quelques années, les propriétaires ont décidé de rénover en profondeur la maison qu'ils occupaient depuis un certain temps déjà. Marc a fait remarquer qu'il préférait investir dans des briques plutôt que dans des robinets design ou du papier peint hors de prix. La maison était d'ailleurs devenue un peu exiguë pour les propriétaires et leur fils de 8 ans. Les pans de la toiture inclinée empiétaient sur l'espace nécessaire à l'étage....

Il y a quelques années, les propriétaires ont décidé de rénover en profondeur la maison qu'ils occupaient depuis un certain temps déjà. Marc a fait remarquer qu'il préférait investir dans des briques plutôt que dans des robinets design ou du papier peint hors de prix. La maison était d'ailleurs devenue un peu exiguë pour les propriétaires et leur fils de 8 ans. Les pans de la toiture inclinée empiétaient sur l'espace nécessaire à l'étage. En définitive, ils ont donc décidé d'agrandir la maison. Parmi les critères, j'avais précisé que je ne voulais pas d'une extension à toit plat, raconte Carla. Je trouvais que ça n'allait pas du tout avec le style de la maison. Je craignais que si l'extension s'éloignait trop du style de la maison, l'ensemble serait complètement déséquilibré. L'architecte nous a quand même présenté des plans avec un toit plat. "Les propriétaires ont finalement changé d'avis pour plusieurs raisons. D'un point de vue pratique, d'une part, force a été de constater qu'un concept à toit plat leur apportait beaucoup plus d'espace. D'autre part, ils ont été séduits par le style sobre et épuré que proposait l'architecte, de même que par l'association pour le moins osée. L'extension a été réalisée dans une brique gris foncé, totalement en contraste avec la brique beige du volume d'origine. Les briques grises sont en outre d'un format nettement plus petit. L'architecte a placé l'extension perpendiculairement à la maison classique, créant ainsi un séjour en forme de T, dans lequel la cuisine a été intégrée d'ingénieuse façon. Même si, vue de l'extérieur, la maison semble très contrastée, à l'intérieur, elle respire l'harmonie. L'ancienne partie forme avec la nouvelle un ensemble parfaitement équilibré. Le choix du revêtement de sol, le positionnement des fenêtres côté jardin, la cuisine centrale et la terrasse couverte constituent les facteurs essentiels de cette réussite. " Rien n'indique que nous vivons dans deux unités différentes, se réjouit Carla. Une fois à l'intérieur, on ne décèle aucune discordance. Où que l'on se trouve, la communication s'établit tant avec les autres pièces qu'avec le jardin. "Architecte : LV-architecten BvBA - Luk Vorrselmans.agnès mus