Le Journal officiel des lois, en circulation depuis juin 1831, sous statut semi-privé puis o...

Le Journal officiel des lois, en circulation depuis juin 1831, sous statut semi-privé puis officiel à partir de février 1845, persistait à s'afficher en mode unilingue, version francophone bien entendu. Cela n'avait que trop duré. Le Conseil des ministres, en sa séance du 16 mars 1939, décidait d'accoler au titre Moniteur belge son pendant en néerlandais Belgisch Staatsblad. Un petit pas pour l'histoire de Belgique, un grand pas pour l'émancipation flamande.