YOUGOSLAVIE Les leaders de Serbie et du Monténégro signent un accord qui prévoit la création d'un Etat de "Serbie et Monténégro", nouveau nom probable de la République fédérale de Yougoslavie (14/3). Ci-contre
...

YOUGOSLAVIE Les leaders de Serbie et du Monténégro signent un accord qui prévoit la création d'un Etat de "Serbie et Monténégro", nouveau nom probable de la République fédérale de Yougoslavie (14/3). Ci-contre EUROPELes chefs d'Etat et de gouvernement des Quinze se réunissent à Barcelone, pour un Conseil dont les préoccupations sociales sont quasi absentes. Ils décident notamment la libéralisation des marchés du gaz et de l'électricité pour les entreprises. En soirée, de 250 000 à 500 000 personnes manifestent contre "l'Europe du capital". Quelques incidents se produisent (16/3). PAKISTAN Un attentat à la grenade fait 5 morts et 46 blessés dans un temple protestant à Islamabad. Ce lieu de culte est fréquenté par de nombreux diplomates. La femme et la fille de l'un d'eux, américain, ont perdu la vie (17/3). AFGHANISTAN L'opération Anaconda, importante offensive menée contre Al-Qaida, prend fin. La menace terroriste n'est pas définitivement éliminée, mais le réseau est ébranlé. Oussama ben Laden, le chef d'Al-Qaida, n'a toujours pas été retrouvé (18/3). PROCHE-ORIENT Le vice-président américain, Dick Cheney, rejoint en Israël Anthony Zinni, l'émissaire du président Bush. Il appelle Yasser Arafat à "renoncer à la violence", tandis que l'armée israélienne entame son retrait, non sans heurts, des zones autonomes de Bethléem et de Beït Jala, en Cisjordanie (19/3). ùUn attentat-suicide au nord d'Israël cause la mort de huit personnes et en blesse une trentaine: un kamikaze palestinien se fait exploser dans un bus bondé. L'attentat survient alors que le cessez-le-feu semblait proche (20/3). Page 50 ITALIE L'économiste Marco Biagi, collaborateur du ministre du Travail Roberto Maroni, est assassiné à Rome. Tout le pays craint le retour du terrorisme. Dans les années 1970, les Brigades rouges, un groupe terroriste, avaient déjà semé la terreur en Italie (19/3). ENVIRONNEMENT Une plate-forme glaciaire pesant de 720 milliards de tonnes et vieille de 12 000 ans s'est détachée de l'Antarctique. Selon des experts américains, sa dislocation, qui n'a duré que trente-cinq jours, a été provoquée par le réchauffement climatique (19/3).