Deux cortèges se mêlent. La procession religieuse rend hommage à Notre-Dame qui aurait protégé la population des grandes épidémies de peste du xive siècle. En 1834, un cor...

Deux cortèges se mêlent. La procession religieuse rend hommage à Notre-Dame qui aurait protégé la population des grandes épidémies de peste du xive siècle. En 1834, un cortège à caractère profane s'y greffe. Chaque année, une fillette de 4-5 ans est choisie par le prêtre de la paroisse et devient " Pucelette ". Elle perpétue le souvenir de la jeune fille qui, selon la légende, aurait été délivrée des griffes d'un dragon par le chevalier Gilles de Chin. Loin de toute démarche documentaire, la photographe Anne-Sophie Costenoble a posé son objectif sur cette fête populaire, captant les visages, les regards dans la foule et l'atmosphère particulière qui s'en dégage. Elle nous livre un tableau intemporel empreint d'une poésie mélancolique.