Un jour, dans ce qui ne sera plus les manuels mais qui racontera tout de même l'histoire de la Belgique, l'été 2014 figurera en bonne place. Parce que c'est là qu'on pourra situer le moment où le cancer s'est attaqué au pays. Une forme de cancer particulièrement redoutable, qui ronge lentement, laisse en vie plusieurs années mais affaiblit grièvement les facultés mentales. Avant l'effondrement physique, brutal. Et puis la mort.
...