Avec son million d'habitants, Dharavi, dans la mégapole de Mumbai, est le deuxième plus grand bidonville d'Asie. Le dimanche, une vingtaine d'élèves s'y forment gratuitement à différentes disciplines telles que la danse, le théâtre ou encore les sports d...

Avec son million d'habitants, Dharavi, dans la mégapole de Mumbai, est le deuxième plus grand bidonville d'Asie. Le dimanche, une vingtaine d'élèves s'y forment gratuitement à différentes disciplines telles que la danse, le théâtre ou encore les sports de combat. Un projet qui offre à ces jeunes Indiens défavorisés l'espoir d'obtenir un rôle dans un film ou une pub, et ainsi de fuir la misère. C'est entre les quatre murs d'une petite bicoque colorée que la magie opère. Au rythme de la pop locale et de la voix tonitruante de Baburao, les élèves enchaînent les pas et les mimiques, tout en rêvant ; dans la capitale du cinéma indien, Bollywood est bien ancré dans les imaginaires. Baburao Ladsaheb, un professeur à la personnalité extravagante, donne ces cours depuis plus de trente-cinq ans, après avoir lui-même joué dans plusieurs films. Mais c'est en 2009 que la Five Star Academy s'est réellement fait connaître, après que le réalisateur Danny Boyle a engagé certains de ses élèves dans sa superproduction oscarisée Slumdog Millionaire. Depuis, des directeurs de casting recrutent régulièrement au sein de l'académie. Des réussites qui font briller les yeux des jeunes danseurs et acteurs, même si leur professeur reste réaliste quant aux débouchés pour chacun.