Dans votre dernier livre, L'enquête hongroise (puis polonaise, italienne et autrichienne) (1), vous pointez le fait que les pays actuels chantres de la démocratie illibérale correspondent au territoire de l'ancien Empire austro-hongrois. La nostalgie d'une grandeur passée explique-t-elle le désamour à l'égard de la démocratie ?
...