Depuis septembre dernier, l'accueil n'est plus garanti à tous les mineurs étranger...

Depuis septembre dernier, l'accueil n'est plus garanti à tous les mineurs étrangers non accompagnés signalés par le Service des tutelles à Fedasil. Pour Bernard Devos, délégué général aux droits de l'enfant, c'est lamentable. " En laissant des enfants à la rue, l'Etat ne respecte pas la Convention ", estime-t-il dans une carte blanche.