La casserole à dépression

09/01/19 à 21:00 - Mise à jour à 14:04
Du Le Vif/L'Express du 10/01/19

Où il est question du bonheur des Belges, d'un film noir et de lombrics.

C'étaient des paroles débitées à toute allure, avec l'effusion rythmée que donne l'allégresse : " Ça chauffe ! Ça vient. C'est bon ! " Paula, la serveuse, expliquait à Bertrand, le chef coq, le fonctionnement de sa dernière invention : une casserole parlante. Paula y voyait un avenir certain, permettant de lutter contre la solitude qui gangrène nos vies modernes (1). Le cuisinier, qui venait de passer deux fastidieux réveillons enseveli sous une impénétrable couche d'isolement social, prit ces explications le front soucieux. Il souleva avec précaution le couvercle de la marmite mystérieuse et se mit à touiller un ragoût avec une ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires