Avez-vous envie d'entendre un trio à cordes un brin jazzy et déjanté dans un ancien bâtiment industriel reconverti en centre d'art, de découvrir les sacqueboutiers de La Monnaie aux halles Saint-Géry, des airs de Carmen mêlés à des chants flamenco au café ViaVia, ou des mélodies baroques anglaises d...

Avez-vous envie d'entendre un trio à cordes un brin jazzy et déjanté dans un ancien bâtiment industriel reconverti en centre d'art, de découvrir les sacqueboutiers de La Monnaie aux halles Saint-Géry, des airs de Carmen mêlés à des chants flamenco au café ViaVia, ou des mélodies baroques anglaises dans un studio de tatouage et de piercing ? C'est ce que vous proposent, le 9 septembre, les trois institutions musicales fédérales du pays que sont Bozar, l'ONB et La Monnaie durant la deuxième édition de United Music of Brussels, une promenade musicale au coeur de la capitale. Le principe ? Des concerts courts ne dépassant pas les trente minutes et qui favorisent les déambulations d'un lieu à l'autre (16 en tout). L'offre sera variée et innovante, avec les musiques de Josquin Desprez, Händel, Steve Reich, mais aussi de la création contemporaine. Les grands classiques ne seront pas en reste (Mozart, Schubert, Verdi), tout comme Piazzolla, Gershwin et Jacques Brel, sans compter les pièces écrites spécialement pour l'occasion. Reste que le concept s'est encore élargi par rapport à l'année dernière, qui s'ouvrira au hip-hop et gnawa ou aux... génériques de jeux vidéo. Une initiative qui met la musique au coeur de la cité, là où on ne l'attend pas forcément. Une occasion, aussi pour les trois institutions culturelles de sortir de leurs murs et de contribuer à dynamiser la capitale. A Bruxelles, le 9 septembre, de 14 à 20 heures. Gratuit. www.unitedmusicofbrussels.bePar Elsa de Lacerda