22 mars 2016. Mélanie Defize prenait, comme tous les jours, le métro bruxellois pour se rendre à son bureau, en passant par la station Maelbeek. La jeune musicologue y perdra la vie. E...

22 mars 2016. Mélanie Defize prenait, comme tous les jours, le métro bruxellois pour se rendre à son bureau, en passant par la station Maelbeek. La jeune musicologue y perdra la vie. Elle travaillait au sein du label Cyprès, éditeur de musique classique et contemporaine, qui lui rend aujourd'hui un bouleversant hommage : L'Oreille de Mélanie. Une compilation de musiques et de musiciens qu'elle aimait ou défendait : baroque, voies féminines, envolées de violon, clavecin, reggae brésilien, tango de Gardel, variétés. Une promenade dans l'univers musical de la jeune femme forcément émouvante, accompagnée d'un livret qui ne l'est pas moins et dont le produit de la vente ira à la recherche en musicothérapie, qui la passionnait. Une oreille qui permet, aussi, de ne pas confondre décès et disparition. L'Oreille de Mélanie, compilation de 21 titres en hommage à Mélanie Defize, 18 euros. www.cypres-records.com O. V. V.