Le jogging compte un nombre important d'adeptes. Sport complet, peu cher, facile d'accès, il est logique qu'il séduise. Pourtant, tout le monde n'est pas " fait pour courir "... Et si ceux qui n'accrochent pas au running se sentent obligés de le faire, cela peut mener à des effets néfastes. En particulier s'ils sont en surpoids et qu'ils ne le font que dans le but de maigrir. C'est à eux que s'adresse le dernier livre du Dr Bernadette de Gasquet, médecin et professeur de yoga : " J'aime pas courir ! ". Car comme on le répète souvent dans cette rubrique, le gage d'une pratique régulière et sur le long terme de toute activité, c'est le plaisir.
...

Le jogging compte un nombre important d'adeptes. Sport complet, peu cher, facile d'accès, il est logique qu'il séduise. Pourtant, tout le monde n'est pas " fait pour courir "... Et si ceux qui n'accrochent pas au running se sentent obligés de le faire, cela peut mener à des effets néfastes. En particulier s'ils sont en surpoids et qu'ils ne le font que dans le but de maigrir. C'est à eux que s'adresse le dernier livre du Dr Bernadette de Gasquet, médecin et professeur de yoga : " J'aime pas courir ! ". Car comme on le répète souvent dans cette rubrique, le gage d'une pratique régulière et sur le long terme de toute activité, c'est le plaisir. Si vous non plus, comme l'autrice, vous n'aimez pas courir, alors partez à la découverte d'un grand nombre d'activités à réaliser pendant le confinement chez soi, sur son balcon, dans son jardin, pour " bouger sans s'abîmer ", comme elle l'annonce. En tant que professeure de yoga, elle prône ce dernier très logiquement. Mais pas n'importe comment ! Tout le monde connaît le mouvement du chat : à quatre pattes, vous faites le dos rond, puis le dos creux. Encore faut-il le réaliser correctement, sans exagérer la courbure ou sans pousser sur les bras. Et pour adopter la position classique du pratiquant de yoga (assis en tailleur, avec les mains déposées sur les genoux), saviez-vous qu'il faut soutenir vos genoux pour qu'ils ne flottent pas dans le vide (pour les moins souples) ou qu'ils ne se déposent pas au sol (pour les plus souples) ? Ceci pour ne pas créer de tensions dans les articulations du dos, de la nuque, du bassin... Confinés à la maison, nous pouvons néanmoins réaliser quelques exercices de gymnastique, d'étirements, de renforcement musculaire. Ce qui sera utile aux personnes qui sont en télétravail et restent très longtemps assises devant leur écran d'ordinateur. Outre les méfaits aux lombaires, aux hanches lorsque nous nous redressons de notre dossier, au bassin si nous croisons les jambes, il y a un impact sur d'autres systèmes : " La respiration n'est jamais ample et abdominale, le retour veineux se fait mal, la gravité s'exerce pleinement puisqu'on se repose au lieu de s'autograndir et de lutter contre elle, explique le Dr de Gasquet. Mais avec un peu d'imagination, la chaise peut devenir un outil de musculation, d'assouplissement et de détente. Associée à son complément habituel - table ou bureau - elle peut permettre une variété infinie d'exercices accessibles à tous, même aux personnes à mobilité réduite. " Ainsi le gainage assis, tout simple. Assis au bord de la chaise, pieds à plat, parallèles et écartés de la largeur du bassin, expirez en enfonçant vos ischios (os des fesses) dans le siège sans creuser le dos, mais en le gardant bien droit. En même temps, poussez le sommet de la tête vers le ciel (sans regarder vers le haut ! ), " comme si vous tentiez d'être plus grand sous la toise ", dit-elle. Bien alignée, dos bien droit, vos abdominaux sont en plein gainage. Ne bloquez pas votre souffle, mais respirez calmement. Même le périnée travaille ! De nombreux exercices utilisent la chaise pour travailler les abdominaux, soulager les douleurs de dos, muscler les quadriceps, étirer la chaîne postérieure. Pour cette dernière, très simple : assis sur la chaise, prenez une écharpe, passez-la sous un pied et essayez de tendre la jambe parallèlement au sol, coudes collés et sans arrondir le dos. Sans ustensile, vous pouvez réaliser des séries de squats, de gainage en planche (comme si vous alliez faire des pompes, mais vous devez tenir comme si tout votre corps était une planche), etc, etc. Le temps dont nous disposons pour faire le ménage ou le jardinage ne manque pas. Alors autant le mettre à profit ! Vous passez l'aspirateur ? Profitez-en pour faire des fentes avant, au lieu de faire travailler les bras d'avant en arrière. Vous devez récurer la baignoire ? Ménagez votre dos en appuyant votre avant-bras libre sur le bord de la baignoire, mettez-vous en position de fente avant et poussez les fesses vers le haut et l'arrière sans tendre les jambes. Vous avez nettoyé vos fenêtres, ce qui a sollicité vos cervicales ? Faites quelques exercices de " contre-posture " après le travail : assis sur une chaise bien penché en avant, joignez vos mains dans le bas du dos, descendez vos épaules sans tirer sur les mains, et en creusant le dos ; tendez les bras au maximum. Il y a aussi des activités ludiques qui peuvent vous faire bouger. Prenez le cas de la danse qui peut vous faire passer de longues minutes à vous trémousser. Vous avez un hula hoop ? Profitez-en pour vous y remettre, au jardin par exemple. En plus d'être bénéfique pour renforcer la sangle abdominale, voire les bras ou les jambes... Voilà donc quelques petits exercices que vous pouvez retrouver dans les différents livres de Bernadette de Gasquet mais aussi sur internet. Tapez " exercices Bernadette de Gasquet " dans votre moteur de recherche, et vous trouverez des conseils et des vidéos.