En 2005 paraissait Effondrement. Comment les sociétés décident de leur disparition ou de leur survie, un ouvrage au titre explicite signé Jared Diamond. Exemples historiques à l'appui, l'auteur nous montre qu'il existe un dénominateur commun à tout effondrement de civilisation, en l'occurrence une stratégie erro...

En 2005 paraissait Effondrement. Comment les sociétés décident de leur disparition ou de leur survie, un ouvrage au titre explicite signé Jared Diamond. Exemples historiques à l'appui, l'auteur nous montre qu'il existe un dénominateur commun à tout effondrement de civilisation, en l'occurrence une stratégie erronée des élites décideuses en cas de crise. Aujourd'hui, nous en sommes à gratter les fonds de tiroir en matière de pétrole, socle granitique de l'édifice thermo-industriel qui est le nôtre et qui a ouvert la voie à une longue lignée de nouveaux virus pathogènes en anéantissant les écosystèmes. [...] Sans même s'attarder sur le réchauffement climatique ou la fonte du permafrost en passe d'empoisonner ce qui ne l'est pas encore, il est intéressant d'évoquer une modélisation mathématique nommée Handy (Human and Nature Dynamics), effectuée en 2014 et cofinancée par la Nasa. Cette étude avait établi le rôle déterminant des inégalités sociales dans le dévissage d'une civilisation. A la lumière de ces seuls éléments, il est glaçant de constater que les ingrédients de la recette "Effondrement" sont bel et bien réunis. Or, les gouvernements s'obstinent à braquer tous les projecteurs sur la Covid-19 en jouant à la roulette russe avec nos vies à grands coups de stop and go erratiques. Tâche certes délicate que d'envisager la situation dans sa globalité, mais puisque l'enjeu se résume à anticiper l'effondrement plutôt que de le subir de plein fouet, une communication concertée et digne de ce nom serait à la fois opportune et porteuse d'espoir.