C'est un premier pas, pour l'homme, de reconnaître ...

C'est un premier pas, pour l'homme, de reconnaître que beaucoup d'animaux sont doués d'humanité (Le Vif du 5 août). Un second serait de reconnaître sa propre animalité. En effet, quand il parle du monde animal, l'homme a souvent tendance à s'en exclure.