En parlant de démission... L'AViQ (Agence wallonne pour une vie de qualité) n'a plus de directeur. Son administratrice générale, Alice Baudine, vient de quitter le poste qu'elle occupait depuis douze ans. Aucune raison officielle n'a été avan...

En parlant de démission... L'AViQ (Agence wallonne pour une vie de qualité) n'a plus de directeur. Son administratrice générale, Alice Baudine, vient de quitter le poste qu'elle occupait depuis douze ans. Aucune raison officielle n'a été avancée par l'intéressée ou la ministre de la Santé Christie Morreale (PS), qui chapeaute la structure. Interrogée au parlement de Wallonie, cette dernière a néanmoins laissé entendre un certain mécontentement dans la gestion de la crise sanitaire. "Le système a montré des faiblesses dans sa capacité de préparation et de réponse à l'épidémie", a répondu la socialiste aux députés qui l'interrogeaient. La commission Covid, établie après l'été au parlement wallon, avait épinglé certains manquements de l'AViQ, comme le manque de réactivité durant les premières semaines de la pandémie ou l'absence de cellule de crise efficace. L'agence est censée être en première ligne dans la mise en place de la stratégie de vaccination au sud du pays, avec la "cellule Covid" dirigée par l'ulbiste Yvon Englert. En attendant la désignation d'un nouveau dirigeant (qui ne sera pas nommé avant plusieurs mois), c'est Jean Riguelle, inspecteur général de l'Awiph, qui assure l'intérim.