Qu'est-ce qu'un aide-soignant ?
...

Qu'est-ce qu'un aide-soignant ? L'aide-soignant travaille sous la houlette d'un infirmier et fait partie d'une équipe structurée. Dans la hiérarchie, il se situe entre l'aide-familial et l'infirmier, dont il peut réaliser certains actes. Quelle est la différence entre aide-familial et aide-soignant ? Contrairement à l'aide-soignant, l'aide-familial n'est pas un métier de la santé. L'emploi d'aide-familial s'exerce généralement au domicile du patient ; il offre un soutien émotionnel et une aide aux soins et aux activités de la vie quotidienne. L'aide-soignant a un éventail de tâches et de responsabilités plus large : il peut accomplir le travail d'un aide-familial, et certains actes infirmiers. Il peut aussi travailler au domicile du patient, mais aussi dans un hôpital, un service infirmier à domicile, une maison de repos ou un institut de soins psychiatriques. Qui peut se dire aide-soignant ? On devient aide-soignant en suivant une 7e année de l'enseignement secondaire professionnel, secteur aide aux personnes, ou après une formation au Forem ou dans un Centre de promotion sociale. Pour pouvoir travailler comme aide-soignant, il faut s'enregistrer auprès de la Fédération Wallonie-Bruxelles, pour avoir droit à un visa du Service public fédéral Santé publique, qui donne accès à la profession. L'aide-soignant qui travaille dans une équipe d'infirmiers à domicile doit également disposer d'un numéro Inami. Quelles tâches l'aide-soignant peut-il accomplir ? La loi (AR du 27 février 2019) définit la liste des 23 actes infirmiers pouvant être effectués par les aides-soignants et les conditions dans lesquelles ils peuvent les réaliser. Quelques exemples : enlever et remettre les bandages, mesurer la glycémie, prendre le pouls et la température corporelle... Un aide-soignant peut aussi prendre des mesures de prévention des infections et escarres. Ces actes ne peuvent-ils être délégués que par un infirmier ? Oui, mais après avoir évalué l'état du patient. Cela ne peut donc être fait par un autre prestataire de soins, tel qu'un médecin. Un aide-soignant peut-il aussi administrer un médicament ? Oui, à certaines conditions. Le médicament doit avoir été préparé par un infirmier ou un pharmacien, et il ne peut s'agir de substances stupéfiantes. Le mode d'administration a également été précisé : par voie orale ou rectale. Il peut aussi mettre des gouttes dans les yeux et les oreilles. Il peut également administrer de l'oxygène, car l'inhalation est incluse dans l'administration des médicaments par voie orale. Il ne peut pas effectuer d'injections, sauf l'injection sous-cutanée d'anticoagulants.