Le nombre des années s'est invité dans l'entre-deux-tours de l'élection présidentielle française, Emmanuel Macron a 39 ans. S'il entre à l'Elysée, l'ex-ministre deviendra le plus jeune président français. Avant lui, le recor...

Le nombre des années s'est invité dans l'entre-deux-tours de l'élection présidentielle française, Emmanuel Macron a 39 ans. S'il entre à l'Elysée, l'ex-ministre deviendra le plus jeune président français. Avant lui, le record était détenu par Louis-Napoléon Bonaparte, 40 ans au moment de son élection, en 1848. Jean Casimir-Perier avait 46 ans, Valéry Giscard d'Estaing, 48. Sur la scène internationale, Macron intégrerait le clan des dirigeants de moins de 40 ans. Un cercle restreint et actuellement... fort peu démocratique, composé du Nord-Coréen Kim Jong-un (34 ans), de l'émir du Qatar, Tamim bin Hamad Al Thani (36 ans) et du roi du Bhoutan, Jigme Khesar Namgyel Wangchuck, 37 ans. Le seul autre Européen serait Jüri Ratas, 38 ans, Premier ministre de l'Estonie. Cette coterie n'a pourtant pas toujours compté que des monarques ou des despotes : parmi ses " retraités ", figurent notre Premier ministre, Charles Michel (41 ans), et son homologue grec, Alexis Tsipras (42 ans). Mais aussi le Premier ministre du Canada, Justin Trudeau, 45 ans, que l'arrivée de Macron ferait presque passer pour un senior. E. M.