Le rejet de la candidate française au poste de commissaire européen...

Le rejet de la candidate française au poste de commissaire européenne démontre que le Parlement européen élève le double discours sur les bonnes pratiques au rang de discipline olympique. Une opinion, sans langue de bois, de Franklin Dehousse, professeur à l'ULiège et chroniqueur au Vif/L'Express. Accessible dans la rubrique Opinions.