Elle est sur un petit nuage, Brigitte Benkemoun. Voilà trois ans que les astres lui sourient. " Une conjonction unique dans la vie d'un journaliste ", reconnaît l'auteure de Je suis le carnet de Dora Maar, originale et passionnante enquête de proximité autour de celle qui fut la Femme qui pleure de Pablo Picasso. La première chance de Brigitte Benkemoun est d'avoir un mari distrait. En juin 2016, il perd son agenda Hermès, acquiert son petit frère (même cuir, etc.) sur eBay, pour 70 euros. Surprise : un petit répertoire téléphonique est resté glissé dans ce carnet datant de 1951. Breton, Brassaï, Chagall, Cocteau, Eluard, Lacan, Leiris, Staël... la liste des inscrits, à l'encre marron, est édifiante, comme un annuaire du surréalisme et de l'art moderne. Un trésor à faire pâlir de jalousie Patrick Modiano ! A qui cet agenda pouvait-il bien appartenir ? Dès lors, Brigitte prend la main.
...