Covid oblige, le réseau international Tax Justice Network publie, cette année, son rapport sur les abus fiscaux des entreprises en calculant ce que cela représente en perte de dépenses de santé. L'abus fiscal n'e...

Covid oblige, le réseau international Tax Justice Network publie, cette année, son rapport sur les abus fiscaux des entreprises en calculant ce que cela représente en perte de dépenses de santé. L'abus fiscal n'est pas de la fraude, plutôt de l'évasion illégitime pratiquée par les grandes entreprises internationales, Gafa en tête. Cela coûte, chaque année, 427 milliards de dollars aux Etats. Résultat pour la seule Belgique: les pertes fiscales annuelles s'élèvent à près de 4 milliards de dollars, dont les trois quarts liés à des pratiques offshore (paradis fiscaux), le reste à des abus en matière d'impôt des sociétés que le fisc laisse passer. Cela équivaut à 9,5% de nos dépenses publiques de santé (davantage que la moyenne mondiale, qui est de 9,2%) ou le salaire annuel de 47 500 infirmièr(e)s belges. Une comparaison éloquente qui devrait encourager l'Union européenne à combattre davantage encore les abus des multinationales, en ciblant d'abord sur son propre territoire le dumping fiscal des Pays-Bas, Luxembourg, Irlande, Chypre, Malte, etc.