Qu'est-ce qu'un beau geste ?

Un acte accompli dans l'instant, sans réflexion et donc, par définition, un geste désintéressé. Quand je suis dans l'instant, et même si parfois les conséquences peuvent se révéler désastreuses, je sais que je ne me trompe jamais et que je ne regretterai jamais mes décisions.

Qu'avez-vous récemment fait pour vous-même ?

Ma dernière commande de champagne... que mon compagnon a passée en ligne. Internet, ce n'est pas mon truc, c'est donc lui qui s'en est chargé. Nous avons commandé quatre caisses parce que le champagne reste le grand plaisir de ma vie.

Et pour votre entourage, privé ou professionnel ?

J'ai autorisé la maison d'édition L'Iconoclaste d'utiliser dans leur publicité pour Adeline Dieudonné ( NDLR : l'auteure de La Vraie Vie) une déclaration que j'avais faite selon laquelle son livre était un vrai tour de magie. Sinon, en ce qui concerne mon entourage privé, j'ai racheté un vélo à ma soeur qui s'était fait voler le sien.

Et pour la société ?

Je me promène toujours avec un petit sac en plastique car j'aime ramasser les détritus que je croise dans la ville ou dans la forêt. C'est quelque chose que je fais très régulièrement et depuis longtemps. Je suis également la marraine de plusieurs associations contre l'illettrisme.

Quel beau geste avez-vous posé pour des gens qui ne vous aiment pas ou que vous n'aimez-pas ?

Figurez-vous que ça m'arrive tout le temps ! Je ne cesse de vanter des gens dont je sais pertinemment qu'ils disent du mal de moi et pas seulement littérairement. Si j'aime ce que les gens font ou que j'apprécie leur talent, je les promeus quand bien même ils déversent des horreurs à mon propos.

Qu'avez-vous lu, vu ou entendu récemment qui vous réconcilie avec la nature humaine ?

J'ai aimé le film Mademoiselle de Joncquières, d'Emmanuel Mouret : l'histoire d'une vengeance dont le résultat aboutit à un résultat très positif pour cinq personnages qui défendaient pourtant des intérêts à l'opposé des uns des autres. J'ai apprécié le fait que personne n'avait tort, que tout le monde avait raison de son point de vue et que tout se termine bien pour chacun d'entre eux.

Quel acte avez-vous posé dans votre vie et dont vous êtes la plus fière ?

Les plus grandes choses de ma vie me sont arrivées sous ayahuasca ( NDLR : psychotrope d'Amazonie qui favorise les visions, prohibé en Europe). En parler publiquement m'a valu des lettres d'insultes mais j'assume et j'en suis fière. Ces expériences m'ont permis de rencontrer en personne la déesse Ayahuasca et ce fut sans doute un des plus grands moments de ma vie.

Quel acte a-t-on posé à votre égard et qui a changé votre vie ?

Un éditeur français ( NDLR : Robert Laffont) a voulu de moi un jour.

Quelle est la personne qui vous inspire ?

Björk. Elle a tout bon. C'est une chanteuse de génie qui accompagne ma vie. Ses déclarations sont toujours exceptionnelles. A tout point de vue, je trouve qu'elle a raison.

Quelle est la dernière chose que vous ayez donnée ?

J'ai offert un marque-page à ma mère car elle perd tous les siens, et à chaque fois, elle ne sait plus où elle en est dans son livre. Je lui en ai trouvé un, à Paris, qui s'accroche bien à la page et sur lequel est inscrit en lettres capitales : " I love my book ".

Selon vous, le monde irait mieux si ...

On avait le droit de dire à tout le monde tout le bien qu'on pense de chacun sans qu'on vous soupçonne d'intention sous la ceinture.