La victoire devrait s'y disputer au sprint sur le boulevard Bara au terme d'un parcours de 207 kilomètres depuis Visé, traversant la Wallonie d'est en ouest. Jusque-là, un programme d'événements va monter en puissance : " Il commence ce samedi 24 mars avec la nuit du Tour, donnant le coup d'envoi d'un compte à rebours de 100 jours jusqu'à l'apothéose du 2 juillet prochain, observe le bourgmestre PS Christian Massy. Notre ville a toujours été portée par et sur le vélo. Chaque été, nous accueillons l'arrivée du circuit Franco-Belge qui s'impose comme le tour de Wallonie picarde. Recevoir le Tour ...

La victoire devrait s'y disputer au sprint sur le boulevard Bara au terme d'un parcours de 207 kilomètres depuis Visé, traversant la Wallonie d'est en ouest. Jusque-là, un programme d'événements va monter en puissance : " Il commence ce samedi 24 mars avec la nuit du Tour, donnant le coup d'envoi d'un compte à rebours de 100 jours jusqu'à l'apothéose du 2 juillet prochain, observe le bourgmestre PS Christian Massy. Notre ville a toujours été portée par et sur le vélo. Chaque été, nous accueillons l'arrivée du circuit Franco-Belge qui s'impose comme le tour de Wallonie picarde. Recevoir le Tour de France, c'est un projet d'une tout autre envergure. Les retombées économiques, culturelles, touristiques que nous allons en retirer seront à la mesure de notre investissement. "Les chiffres ne manquent pas de donner le tournis à Tournai : " Le Tour est retransmis dans 190 pays et suivi par un demi-millier de journalistes ; une étape mobilise en moyenne 5,3 millions de téléspectateurs, 56 % des parts de l'audience. " Jamais Tournai n'aura été si bien en vue dans les plus grands médias. Economiquement et touristiquement, c'est le jackpot aussi. " L'épreuve, c'est 4 500 personnes qui se déplacent chaque jour, une hausse du taux fréquentation de la ville autour de 120 % ", se rejouit Christian Massy. Une étude fait état d'un retour sur engagement exceptionnel : " Chaque euro investi par les collectivités leur en rapporte six. "Ce qui a séduit la société organisatrice du Tour et son directeur Christian Prudhomme, c'est la candidature jumelée de Tournai et Orchies. Le Tour arrivera en effet en Belgique l'après-midi et repartira de France quinze kilomètres plus loin le lendemain matin, ce qui ne s'est jamais vu. " C'est l'aboutissement d'un partenariat transfrontalier mené depuis 2008 avec le député-maire d'Orchies Dominique Bailly. "Le lancement du décompte qui sépare Tournai de son arrivée d'étape est donné ce samedi lors d'une grande soirée d'ouverture. A la Halle aux Draps, un hommage est rendu au 53e Tour qui était passé par Tournai en 1966 ainsi qu'à l'inoubliable Luc Varenne, originaire du cru, qui commenta tant d'exploits sportifs. A partir de 19 heures, un talk-showmet sous les feux de la rampe les anciens régionaux du Tour comme Claudy Criquelion, Thierry Marichal, Jean-Luc Vandenbroucke, Pino Cerami, Ferdinand Bracke et Bernard Van De Kerckhove qui reste comme le seul à avoir jamais porté le maillot jaune. Il n'oublie pas les disparus, comme Frank Vandenbroucke et Wouter Weylandt. Animations retransmises sur l'écran géant de la Grand-Place, méga-spectacle produit par la maison de la culture : la nuit sera longue et intense, avant un marathon d'activités culturelles et sportives (randonnées familiales, expositions, soirées, événements folkloriques, concerts en relation avec le Tour). Détail sur les 2 sites Internet de l'événement www.tour2012tournai.be et www.orchies-tournai.com. DIDIER ALBIN" Notre ville a toujours été portée par et sur le vélo " Christian Massy