En réaction à votre article "L'Expé- rimentation animale s'invite dans la crise" (Le Vif du 26 ...

En réaction à votre article "L'Expé- rimentation animale s'invite dans la crise" (Le Vif du 26 novembre dernier), je ne sais si je dois vous blâmer ou vous féliciter pour le choix de l'illustration. Le lecteur attentif ne peut que déplorer l'entrave imposée à ces pauvres lapins blancs. En cela, cette pénible condition est emblématique. C'est (relativement) moins le "pourquoi" (la nécessité) de l'expérimentation animale qui crée le contentieux que le "comment" on y procède.