Dans une carte blanche, plusieurs professionnels du secteur de la santé mentaledéfendent l'idée de ne pas séparer les enfants de leurs mères, mais que celles-ci purgent leur peine en Belgique, tout en respectant le lien mère-enfant, " indispensable pour un développement psychique harmonieux des petits ".

Accessible dans la rubrique Opinions.