Une quarantaine de festivals de musique en Belgique cet été. Pourquoi partir en vacances ? Le paradis est à portée de train - je dis de train, parce qu'il devrait y avoir moyen de s'y rendre en évitant le macadam brûlant et une contribution paresseuse au réchauffement climatique. Des milliers de jeunes qui passent la nuit sous le ciel en voyageant dans leurs oreilles. Et qui, pour certains, pourraient s'y voir distraits d'obsessions plus préoccupantes que celle, limitée à deux mois, de l'accès aux concerts en plein air. Je parle de ce qui, à l'instar d'un beat sans fin, ne vous lai...