La Région wallonne se dit prête à communiquer plus "durement" envers les "profils rouges", ces "irréductibles pollueurs qui se moquent des lois et défient l'autorité sans vergogne". L'asbl Be WaPP a ...

La Région wallonne se dit prête à communiquer plus "durement" envers les "profils rouges", ces "irréductibles pollueurs qui se moquent des lois et défient l'autorité sans vergogne". L'asbl Be WaPP a demandé au bureau Egerie Research de cerner les profils de ceux qui abandonnent des déchets sauvages. Be WaPP, explique la ministre de l'Environnement, Céline Tellier (Ecolo), a identifié trois publics cibles et imaginé pour chacun d'eux une stratégie de communication. Il y a les "profils verts", les vertueux qui ne jettent aucun déchet et participent à des opérations de ramassage. Les "profils orange" qui ne peuvent s'empêcher de polluer par paresse ou désinvolture. Et les "profils rouges", décrits ci- dessus. La communication de Be WaPP à l'adresse de ces derniers va "changer de ton", assure la ministre, et le message sera clair: "Il faut que certains comportements cessent!" Sa campagne 2021 sera surtout axée sur la répression, avec un rappel des sanctions liées aux différents délits.