L'école ne peut former dans une spécialité mais doit donner des bases solides pour s'adapter à ce qui se présentera. L'entreprise doit aussi investir dans la formation de son personnel.Dans la filière technique,...

L'école ne peut former dans une spécialité mais doit donner des bases solides pour s'adapter à ce qui se présentera. L'entreprise doit aussi investir dans la formation de son personnel.Dans la filière technique, il y a, en Belgique, un déficit. Je m'en suis ouvert à plusieurs ministres. J'ai eu l'occasion de voir, en Allemagne, des étudiants venir se former dans les entreprises sur des machines ultramodernes, programmables, superperformantes, etc., et impossibles d'être acquises par une école. J'ai apprécié que notre roi Philippe ait invité certains de ses ministres à visiter des usines présentant ce type de formation. Le Forem devrait trouver une solution win-win avec les entreprises pour y former les demandeurs d'emploi et donner une formation proche des buts à atteindre. Cela demande probablement de réorienter certains budgets... et certaines mentalités. Il n'est pas donné suite aux lettres ouvertes ou portant des adresses incomplètes. La rédaction raccourcit certaines lettres pour permettre un maximum d'opinions. Yves André, par courriel