Un beau jour de printemps, le 9 mai 1940, la vie suit son cours monotone pour des dizaines de milliers de soldats belges mobilisés qui s'ennuient ferme depuis des mois. Par chance, les militaires peuvent à nouveau partir en permission et beaucoup sont rentrés chez eux pendant cinq jours. Malgré la politique de neutralité en vigueur, Belges, Français, Britanniques et Néerlandais sont convenus d'un plan de défense conjoint en cas d'invasion allemande. Tout le monde s'attend à ce que les Allemands adoptent le plan Schlieffen, du nom d'Alfred von Schlieffen (1833 - 1913) : une offensive allemande au nord et à l'ouest de l'Entre-Sambre-et-Meuse, pour contourner la ligne Maginot, une ligne de fortifications défensives construite par la France à partir de 1930.
...