En attendant que la Commission européenne se décide à légiférer en la matière, des avocats américains se mettent en chasse de lanceurs d'alerte ...

En attendant que la Commission européenne se décide à légiférer en la matière, des avocats américains se mettent en chasse de lanceurs d'alerte sur le sol européen. Le profil recherché : un employé dénonçant son entreprise qui, depuis l'Europe, fraude le Trésor US. A la clé : une belle récompense pouvant grimper jusqu'à 30 % du montant récupéré par le fisc américain. Une prime sur laquelle les avocats prendraient, bien sûr, une commission. Selon le cabinet new-yorkais Constantine Cannon, qui se targue d'avoir déjà aidé le gouvernement de Washington à récupérer 1,3 milliard de dollars grâce aux lanceurs d'alerte qu'il représente, le terrain de chasse privilégié en Europe serait d'abord la Grande-Bretagne... Th. D.