L'histoire finira par nous dire si le phénomène Rudy Aernoudt n'était pas au fond qu'un feu de paille et LiDé une structure ad hoc, un marchepied créé pour la seule circonstance de permettre à sa figure emblématique de négocier une place en ordre utile sur la liste européenne du MR. En tout cas, les autres cofondateurs de LiDé - dont Eric Bruckmann - n'entendent pas voir disparaître leur bébé (LiDé) avec l'eau du bain (Rudy Aernoudt). " Démocratie, gouvernance, éthique, économie et développement durable, voilà les piliers fondateurs de notre mouvement, rappelle Eric Bruckmann, l'homme qui incarnera désormais LiDé. Nous voulions - et voulons toujours - un mouvement citoyen pour tous les petits D'hommes(Ndlr, une référence à un des héros ...

L'histoire finira par nous dire si le phénomène Rudy Aernoudt n'était pas au fond qu'un feu de paille et LiDé une structure ad hoc, un marchepied créé pour la seule circonstance de permettre à sa figure emblématique de négocier une place en ordre utile sur la liste européenne du MR. En tout cas, les autres cofondateurs de LiDé - dont Eric Bruckmann - n'entendent pas voir disparaître leur bébé (LiDé) avec l'eau du bain (Rudy Aernoudt). " Démocratie, gouvernance, éthique, économie et développement durable, voilà les piliers fondateurs de notre mouvement, rappelle Eric Bruckmann, l'homme qui incarnera désormais LiDé. Nous voulions - et voulons toujours - un mouvement citoyen pour tous les petits D'hommes(Ndlr, une référence à un des héros du Livre de la jungle). Pas pour un petit homme. " Et à l'heure où Rudy Aernoudt s'en va en jouant la carte de la terre brûlée et en jetant l'opprobre sur son équipe, Eric Bruckmann sait qu'il aura fort à faire pour que les gens n'associent plus LiDé à une diabolisation des chômeurs, du PS, du FDF et au populisme poussé jusqu'à son paroxysme. Mais, au fond, qu'est-ce qui fait courir Eric Bruckmann ? " Si on se voit aujourd'hui, c'est un peu à cause d'Alain Mathot... ", confie-t-il. " Je sais, confirme le mayeur de Seraing. Sur medium4you. com, Eric Bruckmann m'avait critiqué de manière assez acerbe à propos du dossier du Val Saint-Lambert. Outre une réponse quant au fond, j'avais fini par l'inviter à réfléchir au fait de s'impliquer lui-même plutôt que de se complaire à simplement critiquer ce que font les politiques. Il l'a fait. C'est si rare de nos jours... " Mais les seuls propos provocateurs d'un politicien suffisent-ils à amener un jeune trentenaire à cofonder de toutes pièces un mouvement citoyen ? " C'est venu en plus du reste qui me taraudait l'esprit, poursuit Eric Bruckmann. Je venais d'être papa. Je me rendais compte que je devenais tout bonnement comme mon père, à râler sur tout sans jamais rien pouvoir dire. Je ne voulais pas imposer ce même vécu à ma descendance. A peu près au même moment, Jacques Litwak et moi rencontrions, inopinément, Rudy Aernoudt. Nous nous sommes parlé, le courant est très bien passé, nous lui avons confié que nous réfléchissions à l'idée de créer un mouvement citoyen. Le lendemain, il annonçait à la presse - sans nous l'avoir dit avant - qu'il se lançait (avec nous) en politique ! Les choses se sont alors précipitées... Avec le recul, je dois malheureusement reconnaître que Rudy s'est servi de notre structure pour la jouer en solo, rechignant à porter toutes nos valeurs, préférant surfer sur certaines d'entre elles et nous faisant avaler couleuvres sur couleuvres, ça ne pouvait plus durer. La page est désormais tournée. " " A l'école déjà, Eric s'intéressait au fonctionnement des choses, explique Pierre Servais, un de ses anciens condisciples sur les bancs du graduat en commerce extérieur à Sainte-Marie (Haute Ecole HELMo, à Liège). Il avait déjà, certes une capacité d'analyse assez exceptionnelle, mais surtout des talents de rassembleur dont je me souviens particulièrement. Il croyait beaucoup en la capacité des groupes à faire bouger les choses... "Sous l'angle professionnel, Eric Bruckmann a créé sa société de fret aérien sur le site de Liège-Bierset. Ses anciens employeurs (Danzas et CAL) ont aussitôt figuré au rang de ses clients. L'affaire - Liège Cargo Agency - compte aujourd'hui six collaborateurs, dont cinq ont suivi exactement le même parcours scolaire que lui et lui restent fidèles depuis leur sortie de l'école. " Une preuve, si besoin était, qu'il a en lui cette capacité de souder des équipes, assure un de ses amis. Je le compare un peu à ceux qui ont été à la genèse d'Ecolo. Certes, il est de droite - et ne s'en cache pas - mais il a le même fond éthique que les verts. Il ne se laissera pas non plus acheter ou pourrir par le système car, c'est une évidence, il n'en a pas besoin pour vivre... "Jean-Marc Damry