On allait simplifier la présentation de la facture énergétique pour que chacun ait une vue plus claire de sa consommation, de son coût et des modalités de son contra...

On allait simplifier la présentation de la facture énergétique pour que chacun ait une vue plus claire de sa consommation, de son coût et des modalités de son contrat. C'était en 2018. Le ministre de l'Economie de l'époque, Kris Peeters (CD&V), avait conclu un accord en ce sens avec sa collègue en charge de l'Energie, Marie-Christine Marghem (MR). Deux ans plus tard, toujours rien. La ministre renvoyait tout récemment la balle à la successeure de Kris Peeters, Nathalie Muylle (CD&V), pour la "mise en oeuvre" de cet accord. Le hic: il faut modifier la loi du 29 avril 1999, relative à l'organisation du marché de l'électricité, ainsi que l'arrêté royal du 3 avril 2003, relatif aux factures de fourniture de gaz et d'électricité. Actes qui incomberont à la nouvelle ministre de l'Energie, Tinne Van der Straeten (Groen)...