Elle est devenue l'inséparable compagne du candidat et du parti en campagne. Le maître atout pour vendre ses charmes à l'électeur. Capable d'user de tous les registres pour e...

Elle est devenue l'inséparable compagne du candidat et du parti en campagne. Le maître atout pour vendre ses charmes à l'électeur. Capable d'user de tous les registres pour emporter la partie : l'injonction, la menace, la supplique, la dénonciation, l'invective, l'argumentation chiffrée, le jeu de mots, le témoignage, la caricature. Guidée par la seule obsession d'attirer l'homme de la rue dans ses filets : en le galvanisant, l'attendrissant, l'implorant, l'émouvant, l'épouvantant, l'indignant, l'amusant. L'affiche, arme de persuasion massive de toute partie de chasse aux voix, reprendra du service en vue des communales d'octobre. Dans l'art de séduire et de convaincre, il y a eu une vie bien avant les réseaux sociaux. Dans les villes et villages d'avant 1914, l'aspirant au pouvoir local va au contact. A l'abordage. Avec les moyens du bord. Sans fleurets mouchetés.