La princesse Elisabeth a eu 18 ans le 25 octobre. Majeure, la fille aînée du roi Philippe et de la reine Mathilde peut, si les circonstances l'exigent (décès, abdication), succéder à son père sans l'encadrement d'une régence. La duchesse de Brabant terminera...

La princesse Elisabeth a eu 18 ans le 25 octobre. Majeure, la fille aînée du roi Philippe et de la reine Mathilde peut, si les circonstances l'exigent (décès, abdication), succéder à son père sans l'encadrement d'une régence. La duchesse de Brabant terminera, fin mai 2020, ses études secondaires au pays de Galles. Elle sera un jour la première reine régnante de l'histoire du pays, conséquence de l'abolition de la loi salique en 1991. La Belgique a rejoint cette année-là le club des monarchies européennes où la " loi des mâles " n'est plus qu'un souvenir. Si Elizabeth II d'Angleterre (93 ans) et Margrethe II de Danemark (73 ans) sont les deux seules femmes à régner actuellement en Europe, la princesse Amalia, 15 ans, sera un jour la quatrième souveraine des Pays-Bas, après Wilhelmine, Juliana et sa grand-mère Beatrix. En Norvège, la princesse Ingrid Alexandra, fille aînée du prince Haakon, 15 ans elle aussi, montera également sur le trône. En Suède, la princesse héritière Victoria, 42 ans, prendra la succession de son père Carl XVI Gustaf. En Espagne, Felipe VI transmettra les clés du royaume à l'infante Leonor, qui fêtait ses 14 ans le 31 octobre. Tout indique que la majorité des monarchies européennes seront dirigées par des femmes dans la seconde moitié du xxie siècle.