Si dans un pays on n'arrive pas à tenir compte ou du moins à écouter les revendications de tous les partis politiques confondus, comment voulez-vous qu'il soit (ré)...

Si dans un pays on n'arrive pas à tenir compte ou du moins à écouter les revendications de tous les partis politiques confondus, comment voulez-vous qu'il soit (ré)uni ? En démocratie nous avons le devoir de tenir compte de l'avis de tous les citoyens. Alors pourquoi ne pas prendre en considération le point de vue de ces compatriotes, certes rétrogrades, et en partie repliés sur leur identité ? Et puis, soyons cohérents, clairs et corrects dans notre analyse, car si nous tolérons ou acceptons la diversité de cultures, cultes, etc. d'autres ethnies dans notre pays, pourquoi n'essayerions-nous pas de composer et de négocier avec ceux qui en font partie intégrante depuis toujours ? Si nous voulons que la Belgique subsiste, nous devons d'abord nous intéresser à (ré)concilier le nord, le centre et le sud du pays.