Le dossier des deux sociétés belges de Bernard Tapie (GBT Holding et Aircraft Management Services) a été reporté au 8 janvier 2018 après une requête ...

Le dossier des deux sociétés belges de Bernard Tapie (GBT Holding et Aircraft Management Services) a été reporté au 8 janvier 2018 après une requête en intervention volontaire des sociétés de droit français CDR-Consortium de réalisation et CDR créance. CDR, c'est... l'Etat français, qui cherche à récupérer les quelque 470 millions (avec les intérêts) que lui doit Tapie. L'homme d'affaires bénéficiant, pour l'heure, de la protection du tribunal de commerce de Paris, les services spécialisés de l'Etat français ont donc décidé de frapper à la tête. Le 4 décembre, le parquet de Bruxelles s'apprêtait à demander la faillite des sociétés de Tapie basées à Watermael-Boisfort (Le Vif/L'Express du 1er décembre) mais la séance avait été reportée.