Le rapport annuel " Doing Business " de la Banque mondiale mesure la facilité avec laquelle on peut créer et gérer une entreprise dans les différents pays : réglementation en matière de procédures de ...

Le rapport annuel " Doing Business " de la Banque mondiale mesure la facilité avec laquelle on peut créer et gérer une entreprise dans les différents pays : réglementation en matière de procédures de démarrage, pression fiscale, octroi de crédit, permis de bâtir, etc. Située à la 18e place du classement mondial en 2006, la Belgique a dévissé jusqu'à " la misérable 52e position alors que nos proches voisins affichent de bien meilleures performances ", se lamente le député Vincent Van Quickenborne (Open VLD). Le ministre de l'Emploi et de l'Economie, Kris Peeters (CD&V), reconnaît ce recul et avance aussitôt la réduction des impôts sur le travail, en 2018, et le plan de simplification administrative, mis en oeuvre en 2017. Selon le ministre, les prestations décevantes de la Belgique seraient dues au coût élevé de l'électricité et à la longueur des procédures de raccordement, à la procédure d'enregistrement de la propriété " longue et onéreuse " et aux obstacles mis à l'obtention de crédit.