Désireux de voir appliquer des techniques industrielles à son projet d'habitation, le maître d'ouvrage a contacté l'agence d'architectes Olivier Russe, spécialisée en bâtiments commerciaux, industriels et utilitaires. Très en longueur, la parcelle, plate dans son premier tiers, dévale ensuite une pente débouchant sur un panorama forestier qui donne aux occupants la sensation de se trouver en pleine nature. La logique aurait voulu que la maison ne s'implante pas à même la pente, mais bien dans sa partie plate située côté rue, là où se trouve désormais le parking exté...

Désireux de voir appliquer des techniques industrielles à son projet d'habitation, le maître d'ouvrage a contacté l'agence d'architectes Olivier Russe, spécialisée en bâtiments commerciaux, industriels et utilitaires. Très en longueur, la parcelle, plate dans son premier tiers, dévale ensuite une pente débouchant sur un panorama forestier qui donne aux occupants la sensation de se trouver en pleine nature. La logique aurait voulu que la maison ne s'implante pas à même la pente, mais bien dans sa partie plate située côté rue, là où se trouve désormais le parking extérieur. Elle a toutefois été construite en recul, pour protéger les occupants du regard de leurs futurs voisins. Au vu de l'ampleur de la dénivellation du terrain, les architectes ont rapidement estimé qu'il était possible d'organiser la maison sur trois niveaux. La structure, très lisible, se présente comme une addition de tiroirs qui coulissent les uns sur les autres. La distribution des fonctions s'est ensuite presque naturellement imposée. L'architecte et le maître d'ouvrage se sont rapidement mis d'accord sur le placement des espaces de vie au niveau le plus bas, afin que ceux-ci soient de plain-pied avec le jardin. Le niveau le plus haut, situé à front de rue, intègre le garage, le hall d'entrée, les quatre chambres et les salles de bains. Le niveau intermédiaire distribue quant à lui le local technique, la buanderie ainsi que deux bureaux. Les trois niveaux sont reliés par deux volées d'escalier placées latéralement sur la façade ouest. La structure principale du bâtiment est composée d'acier et de panneaux sandwich en béton lavé. Ces panneaux préfabriqués se composent d'une couche extérieure, d'une couche intérieure et d'un noyau isolant ; ils constituent à la fois les façades et les parois intérieures, qui ont été laissées brutes. Pour augmenter l'intimité et jouer sur l'effet " tiroirs ", ces panneaux ont été prolongés par des joues qui encadrent la terrasse arrière donnant sur le jardin. Les flancs de la construction sont restés assez fermés en raison du manque d'intérêt des vues latérales. Pour augmenter l'apport de lumière naturelle, un bandeau vitré cerne tout le bâtiment au niveau le plus haut. Les grandes ouvertures se concentrent à l'arrière afin d'accentuer la vue sur le jardin et la forêt environnante. Une fois le gros oeuvre achevé, ainsi que l'agencement et les cloisonnements intérieurs définis, les architectes ont fait appel à l'architecte d'intérieur Sandrine Devos pour concevoir l'aménagement et parachever l'ensemble. Réalisation : Agence d'Architectes Olivier Russe, Olivier Russe et Stéphan Bellens. Tél. : 071 58 71 17 www.architectureolivierrusse.be Découvrez l'intégralité du texte et des plans de ce reportage dans le magazine Je vais construire de mai en vente chez votre libraire. www.jevaisconstruire.beStephan Debusschere